Sortie de résidence pour la compagnie Les 3 points de suspension

Florian Jannot-Caeilleté

Crédit photo : Florian Jannot-Caeilleté

Baptême du feu pour la compagnie Les 3 points de suspension le 23 février au Théâtre du Port Nord de Chalon-sur-Saône. En effet, les comédiens/musiciens de ce collectif présentaient samedi dernier, et ce, pour la première fois au public, leur nouvelle création intitulée « Hiboux », après un temps de travail à l’Abattoir de Chalon-sur-Saône.

« Hiboux » ? C’est un spectacle vraiment à part dont vous ne sortirez pas indemne. Une sorte de conférence, d’échange sur le thème de la mort et des relations qui nous unissent aux disparus. Mais rassurez-vous ! Rien de sordide, bien au contraire. Car si le thème peut paraître déstabilisant voir même nous mettre mal à l’aise, les trois musiciens/comédiens et le conseiller funéraire ont réussi avec brio à donner de la légèreté à ce sujet assez grave.

Dès les premières minutes, le ton est donné. Nous allons tous un jour ou l’autre mourir. Mais que se passe-t-il après notre mort ? Est-ce que nos souhaits sont respectés ? Peut-on communiquer avec un défunt ? Il y a-t-il vraiment une vie après la mort ?

Autant de questions auxquelles ces artistes vous donneront des réponses assez convaincantes avec l’aide, ponctuellement, de quelques célébrités « en direct de l’au-delà », le tout, « interrompu » par des chants et musiques originales entêtantes.

Peu à peu, la frontière entre la réalité et la fiction s’estompe. Les comédiens se livrent, expriment leurs peurs, leur colère, leurs incompréhensions et très vite le spectacle se transforme en véritable thérapie collective. Les membres du public ressentent soudainement l’envie de partager des choses intimes, leurs regrets… Certains mêmes ne peuvent plus retenir leurs larmes tellement les textes des comédiens font sens pour eux.

Accepter la mort pour réussir sa vie ? C’est en tout cas ce que nous avons retenu à l’issue de ce spectacle décidément pas comme les autres.

Pour aller plus loin