Depuis le 30 octobre, la ville de Nevers est en ébullition. Elle accueille en effet, la 33eme édition du festival Nevers à Vif qui se termine le 2 novembre.

Au programme des concerts gratuits, un « Bar à Vif » (bal(l)ade musicale dans les bars du centre ville), un spectacle jeune public autour de l’histoire du rap et plus largement du hip-hop, de l’électro ou encore du rock. Bref il y en a pour tous les goûts !

Pour notre part nous étions justement hier au spectacle jeune public intitulé Boombap par le rappeur Da Titcha. L’objectif ? Retracer de façon drôle et décalée, la fabuleuse histoire du rap et de la culture hip-hop. Un « cours » d’un nouveau genre dispensé par l’inspecteur du groove Mr Bluenote (bassiste), son assistant Scott Beat (batteur et samples) et bien évidemment le professeur Boombap (rappeur).

Après ce spectacle très divertissant, nous nous sommes ensuite « perdus » dans les rues de Nevers où dans quelques-uns ses bars, des groupes de produisaient. Notre choix se fitsur le bar Le Continental ou le groupe François Premiers faisait danser le public autour de son répertoire rock. Une très belle prestation ! Jugez plutôt.

Et voilà se fut notre première journée sur le festival ! On continue ce soir avec les concerts de SEUN KUTI & EGYPT 80 et PÉROKÉ sous le chapiteau situé à proximité du Palais Ducal à 19h. Vous venez ?

Le programme complet sur : http://www.nevers-a-vif.fr