La cie Rasposo lève le voile sur sa nouvelle création

Dans le cadre de son festival Cirque Art et Essai du 3 au 6 octobre 2019, la compagnie Rasposo, basée à Cercot (71), présente au public en « avant-première » sa nouvelle création intitulée Oraison. Nous sommes allés à la première représentation hier soir dont voici notre compte-rendu.

C’est tout d’abord dans une ambiance conviviale et un accueil chaleureux que, sous le grand chapiteau, nous avons profité des succulents plateaux fromages préparés spécialement pour le festival en attendant l’ouverture du second chapiteau abritant le spectacle.

Il fut à peu près 20h15 quand le public nombreux pénétra dans le chapiteau du spectacle Oraison. Des membres de la compagnie nous accueillent en musique. Nous font danser même.

L’ambiance et la magie du cirque sont bien présentes et semblent opérer. Mais ne vous y trompez pas : ici pas de fauves, de chameaux et encore moins d’éléphants. Seulement des clowns. Des clowns blancs tantôt lanceurs de couteaux, tantôt mentalistes, musiciens, équilibristes ou fil-de-fériste. Des clowns qui semblent avoir perdu le goût de rire dans un monde bien sombre. Ils n’en restent cependant pas moins gracieux et d’une poésie touchante.

Petite « frustration » peut-être ? Le fait de n’avoir pas pleinement profité de cette proximité et convivialité qu’un petit chapiteau peut procurer, en dissimulant une bonne partie du spectacle sous un voile, certes un peu transparent, mais néanmoins un peu déroutant. Était-ce une volonté artistique ? Sûrement. En tout cas, il faut avouer que cela fait son effet.

Bref, nous avons passé un très bon moment hier soir tout comme le reste du public. Bravo à la compagnie qui nous propose encore une fois un spectacle de qualité !

Les prochaines représentations et plus d’informations sur le festival ici : http://www.rasposo.net

Nos photos du spectacle : https://www.facebook.com/flojancaephoto/